Le ski ? Tout le monde voit de quoi il s’agit mais connaissez-vous vraiment les différents types de skis et les différentes pratiques correspondantes ? Avec notre équipe de Backside, on vous explique tout, afin que vous puissiez vous orienter vers le matériel le plus adapté à vos besoins.

Ski de piste

Le ski de piste est la pratique la plus accessible du ski alpin et elle s’adresse à toute la famille. C’est un passage obligatoire pour apprendre à skier et acquérir les bonnes positions et les équilibres nécessaires.

C’est la pratique des amoureux des belles courbes bien taillées et c’est aussi la pratique de base du ski alpin. Cette pratique consiste à descendre les pistes de ski balisées et damées en effectuant des longs virages ou bien en fonçant tout droit sur la piste en mode “tout schuss”.

Pour pouvoir enchainer les courbes à haute vitesse sur les neiges les plus dures, le ski piste est doté d’un cambre classique et d’une largeur étroite inférieure à 86 mm. Les passages de carre à carre sont ainsi ultra rapides et l’accroche est redoutable.

Ski polyvalent / all-mountain

Comme son nom l’indique le ski polyvalent est un ski tout terrain capable de passer dans toutes les neiges, qu’elle soit damée, bosselée, trafolée ou poudreuse. Cela permet donc d’alterner les descentes sur piste et les passages en hors-piste.

Le ski polyvalent est idéal pour les sportifs qui ne veulent pas se restreindre à une pratique donnée mais qui veulent pouvoir profiter de toutes les opportunités offertes par la station.

Pour réussir à s’adapter à toutes les neiges le ski all-mountain est un peu plus large qu’un ski de piste classique et se voit doter d’un rocker en spatule. Cette technologie fait remonter l’extrémité avant du ski de façon précoce dans le but de rester en surface dans les neiges douces. Le rocker facilite donc les manœuvres en hors-piste et rend le ski plus ludique.

Bien évidemment plus vous prendrez un ski large plus sa portance et son confort en poudreuse seront importants mais plus il sera technique à piloter sur piste.

Les skis all-moutain ont une largeur de patin comprise entre environ 80 et 100 mm. Mais entre un ski à 87 mm au patin et un ski à 97 mm au patin, le rendu sera tout de même assez différent.

Ski freeride

Comme son nom l’indique avec Free (libre) et Ride (promenade) le but est de glisser librement sur toute la montagne à la recherche de la belle ligne et des vastes étendues de neige poudreuse. Cette pratique qui fait la part belle à l’adrénaline et à l’aventure est réservée aux skieurs confirmés car elle requiert une bonne maîtrise technique et une grande connaissance de la montagne et de ses règles de sécurité.

les skis freeride ont généralement une largeur au patin supérieur à 110 mm

Avec des largeurs au patin importantes, ces skis sont avant tout conçus pour la neige fraîche et la poudreuse. Ils disposent d’un gros rocker à l’avant, parfois d’un rocker supplémentaire à l’arrière voire d’un cambre plat ou inversé afin d’être le plus maniable possible en hors-piste.

Généralement rigides et sportifs, ces skis freeride peuvent revenir sur piste quand la neige fraîche n’est pas au rendez-vous. Les skieurs experts s’en serviront comme ski de tous les jours.

Ski freestyle

Le ski freestyle consiste à faire des sauts et des figures, qu’on appelle aussi tricks. La plupart du temps le freestyle se pratique dans les snowparks, une zone dédiée au freestyle comprenant des Kickers (saut), des Rails (barre de slide) et Half Pipe (demi-tube de neige). Le freestyle comprend également le JIB, qui est le freestyle urbain s’inspirant du skate et du roller ainsi que le ski freestyle backcountry, discipline hybride entre le freestyle et le freeride qui consiste à faire des tricks en hors-piste dans la poudreuse.

En freestyle il est impératif de choisir des skis bi-spatulés qui facilitent la conduite en switch (le ski en marche arrière). Ils seront plus étroits pour le park et plus large pour le backcountry.

Les skis freestyles à cambre classique sur toute la longueur offrent une accroche redoutable. Ce sont les skis à privilégier pour le half pipe. Les skis freestyles bi-spatulés à double rocker sont quant à eux bien plus maniables. Idéal pour le flat et pour enchainer les modules du park avec des mises en pivot ultra rapides.

0
    Votre panier
    Votre panier est videRetourner sur le shop