Vous sortez de votre stage de kite et souhaitez investir dans une aile à vous et rien qu’à vous ! Voici donc comment bien choisir son aile pour débutant

Choisissez une aile adaptée aux conditions de votre région

La capacité de redécollage est un élément crucial dans un kite pour débutants, car vous aurez encore tendance à planter votre kite pendant que vous apprenez et essayez de nouvelles choses et c’est normal ! Certains kites sont beaucoup plus faciles à relancer après une chute dans l’eau que d’autres. La taille mais également la forme et la conception jouent un rôle important dans cette situation (dont tous les rideurs veulent vite se sortir) Explications…

Les ailes de kitesurf de type hypride ou delta ont les meilleures capacités de redécollage par rapport aux ailes de kitesurf de type C Shape. Les ailes de kitesurf de type delta ont également moins de puissance, sont plus stables dans l’air et ont une plus grande portée au vent, ce qui en fait de bonnes options pour un aile de kitesurf de débutant, et c’est généralement vers quoi les écoles et neo-kiteurs se tournent.

De toute évidence, l’aspect le plus important dans le choix de votre premier kite débutant est la sécurité.  Cela comprend différents éléments importants à prendre en compte avant l’achat :

  • La pertinence de l’aile par rapport à votre région/spot,
  • La surface de l’aile de kite
  • La capacité du kite à redécoller et à perdre sa puissance (depower),
  • Le système de largage rapide.

Rapport plages de vent/surfaces d’aile pour débutants.

Si vous vivez dans une zone peu ventée comme en Suisse, optez pour un combo 8m² et 12m².  Si vous vivez dans une zone très ventée ou si vous êtes une personne légère, vous pouvez opter pour un 6-7 m2 pour les jours de grand vent.  Là encore, consultez notre billet sur le vent pour plus d’informations.

Attention, bien que le matériel de kitesurf représente un coût, c’est un coût nécessaire pour votre sécurité. Le marché de l’occasion est certes très présent, mais il faudra faire preuve d’analyse, de critique et d’aucune prise de risque. Demandez toujours conseil au shop, composé d’experts dans le domaine (les conseils sont toujours gratuits).

Ainsi, vous éviterez ce type de mauvaises surprises :

  • Kite trop souvent écraser le rendant à terme impraticable,
  • Le tissu devient trop étiré, et votre kite tirera davantage d’un côté,
  • Une aile qui est restée trop longtemps emballé dans un sac avec du sable et/ou du sel,
  • Enfin, un problème technique lié à la barre, aux lignes ou à l’aile en elle-même souvent vendu ensemble).

Privilégiez toujours la stabilité et le depower

La vitesse de rotation est un autre facteur de stabilité.  Les kites qui tournent vite exigent des compétences plus avancées pour les contrôler et peuvent être plus difficiles à rider.  En tant que débutant, vous aurez bientôt envie d’essayer des sauts, et vous voudrez que votre kite vous donne la confiance nécessaire pour apprendre de nouveaux tricks le mégaloop ne sera pas pour tout de suite !

Votre aile de kitesurf doit avoir un solide depower, c’est-à-dire qu’il doit cesser de vous traîner ou de vous soulever lorsque vous poussez ou lâchez votre barre, en particulier par vent fort.  Certains kites, tels que les kites conçus avec une forme dites « C-Shape » (ailes en forme de C comme la WTF, de F-One), ont peu de depower, ce qui peut être un obstacle pour les débutants. En tant que débutant, avoir un kite puissant même par vent faible vous fait vous sentir plus en sécurité qu’un kite qui décroche rapidement par vent faible. En tant que débutant, il est beaucoup plus facile de naviguer et de rester au vent avec de la puissance que par manque de puissance : logique.

Plage de vent

0
    Votre panier
    Votre panier est videRetourner sur le shop